27.1 C
Dakar
jeudi, juillet 11, 2024

Fiscalité : Le patronat sénégalais sollicite un accompagnement de l’Etat

 

Le président du Conseil national du Patronat (CNP) du Sénégal, Baidy Agne, a rappelé, lundi 24 juin à Dakar,  la responsabilité qui incombe aux entreprises de s’acquitter l’impôt, soulignant toutefois que ‘’c’est la responsabilité de l’Etat de comprendre que ces entreprises peuvent être en difficulté’’.

Dans son discours  liminaire, lors de la conférence de presse inaugurale des Assises de l’entreprise, édition 2024, Baidy Agne a souligné ‘’qu’il est attendu de la part de l’Etat , un accompagnement et des dispositions de soutien pour que ces entreprises puissent répondre aux exigences’’.

‘’Nous employons des gens, nous créons de la valeur… nous devons trouver des mécanismes pour élargir les mécanismes. Mais c’est également le rôle de l’Etat de mettre en place des mécanismes de soutien pour un environnement équilibré au bénéfice des entreprises et de tous les employés’’, a dit le président du CNP, une confédération de groupements professionnels d’employeurs, dont les entreprises sont présentes dans tous les secteurs d’activités de l’économie nationale.

Evènement majeur inscrit dans l’agenda socio-économique du Sénégal, au vu du rôle crucial que joue le CNP, les Assises de l’Entreprise se tiendront cette année les jeudi 27 et vendredi 28 juin 2024, à Dakar.

Axé sur le thème « le partenariat public-privé et le contenu local », l’édition 2024 des Assises de l’entreprise ambitionne ‘’de permettre aux investisseurs de recueillir la vision et les priorités du Gouvernement pour le renforcement du partenariat public/privé, l’accroissement de flux d’investissements national, l’attractivité de la destination Sénégal, la création d’emplois décents et durables’’.

L’édition 2024 des Assises de l’Entreprise va enregistrer la présence de plus de 5.000 participants, notamment des chefs d’entreprise du Sénégal et de l’étranger, des représentants de notre administration publique, des partenaires techniques et financiers, des syndicats de travailleurs et de la société civile, ainsi que de notre jeunesse.

L’EconomisteSenegal

 

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,913SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles