22.1 C
Dakar
mercredi, avril 24, 2024

169,483 milliards de FCFA de la BOAD en faveur des économies de la zone UEMOA

Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a approuvé, ce lundi, neuf (09) nouvelles opérations pour un montant global de 169,483 milliards FCFA, indique un communique de l’institution bancaire.

Cet engagement financier porte à 8 561,4 milliards FCFA le total des engagements à date (toutes opérations confondues) de la BOAD, depuis le démarrage de ses activités opérationnelles, en 1976.

Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni, pour sa 141ème session ordinaire, sous la présidence de M Serge EKUE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD.

Les prêts approuvés concernent le financement partiel des projets, ci-après :

 

  • Lignes de refinancement en faveur de BGFIBank Côte d’Ivoire (BGFI Bank CI). Il s’agit d’une ligne à court terme destinée au financement partiel des campagnes cacao et cajou 2023-2024 en Côte d’Ivoire et d’une ligne à moyen terme visant à soutenir les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME). Les deux opérations de respectivement 15 milliards FCFA et 10 milliards FCFA, ont pour objectif de renforcer les capacités productives et de trésorerie des entreprises qui bénéficient de l’accompagnement de BGFIBanK CI. Montant de l’opération : 25 milliards FCFA

 

  • Ligne de refinancement en faveur de African Lease Togo. Ce concours vise à doter l’institution de ressources adéquates pour lui permettre d’offrir de manière efficiente, des services inclusifs, adaptés aux besoins des Micro Petites et Moyennes Entreprises. Montant de l’opération : 5 milliards FCFA

 

  • Prêt à court terme en faveur de MANZIMA Holding SAS. L’objectif visé est d’apporter un appui financier au principal actionnaire du Groupe NSIA pour la reprise de la participation du Fonds Amethis Africa Finance dans le capital de NSIA Participations SA. A terme, l’opération permettra entre autres de modifier la structure organisationnelle du Groupe NSIA par la création de deux (02) sous-holdings en charge respectivement des activités bancaires et des assurances. Montant de l’opération : 22, 958 milliards FCFA

 

  • Prise de participation pour l’augmentation de capital social à la CRRH-UEMOA. Cette opération vise à renforcer les fonds propres durs de la CRRH-UEMOA afin de préserver sa notation financière pour lui permettre de continuer à mobiliser des ressources compétitives à long terme dans le cadre de la poursuite de ses activités de refinancement de prêts hypothécaires. Montant de l’opération : 1,925 milliards FCFA, sans prime d’émission

 

  • Construction et exploitation d’un complexe agro-industriel de transformation de noix de cajou par la Société Bénin Cashew SA dans la zone industrielle de Glo Djigbé (GDIZ), au Bénin. Ce projet, reflet de la volonté de l’Etat du Bénin de promouvoir la transformation locale des noix brutes de cajou, vise à créer de la valeur ajoutée à la filière. A ce titre, cinq (05) unités industrielles de transformation de noix brutes de cajou d’une capacité nominale annuelle de 100 000 tonnes et une (01) unité industrielle d’extraction d’huile de coque de noix de cajou d’une capacité annuelle de 20 000 tonnes seront construites et mises en exploitation. Montant de l’opération : 10 milliards FCFA

 

  • Construction de la section Kobo-Kanawolo (47,3 km) de l’Autoroute du Nord, en République de Côte d’Ivoire. En cohérence avec le Plan National de Développement (PND) ce projet a pour objectif d’accompagner la croissance du trafic le long de ce corridor reliant le Port Autonome d’Abidjan aux pays de l’hinterland, en vue de soutenir la croissance de l’économie nationale. Montant de l’opération : 30 milliards FCFA

Projet régional d’aménagement de la route Labé – Mali (Guinée) – frontière du Sénégal – Kédougou – Fongolembi (Sénégal). Ce projet vise le désenclavement des zones citées afin de faciliter les échanges économiques et sociaux aux niveau national et régional.  Montant de l’opération : 23 milliards FCFA

Réhabilitation de deux immeubles administratifs dénommés « Tour C » et « SEBROKO » à Abidjan, en Côte d’Ivoire. L’objectif visé est le renforcement du patrimoine immobilier de l’Etat au profit des usagers des services publics afin de maitriser les charges locatives de l’Etat et de satisfaire les besoins de l’Administration publique en bureau conformes aux standards internationaux. Montant de l’opération : 30 milliards FCFA

Construction de Centres de Service Civique en Côte d’Ivoire.  Au titre de ce projet, dix (10) centres de service civique seront construits dans les villes de Dimbokro, Bondoukou, Man, San Pedro, Séguéla, Odienné, Abengourou, Gagnoa, Abidjan et Yamoussoukro afin d’offrir une formation technique permettant l’insertion des jeunes en situation de vulnérabilité tout en développant leur engagement citoyen.  Montant de l’opération : 21,6 milliards FCFA

Le Conseil a également approuvé le réaménagement des conditions de remboursement du prêt pour le financement partiel du projet d’implantation d’une cimenterie intégrée par la société Malbaza Cement Company (EX-NCN) à Malbaza au Niger et la modification des caractéristiques des prêts accordés à la République de Guinée-Bissau, ainsi que le renouvellement partiel pour compter du 1er avril 2024, des membres du Comité d’audit de la BOAD.

L’EconomisteSenegal

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,913SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles