26.1 C
Dakar
jeudi, mai 30, 2024

Hydrocarbures : des contrats de près de 450 milliards FCFA paraphés dans le cadre du contenu local au Sénégal

Des contrats d’environ  450 milliards de francs CFA, ont été paraphés en 2022 et 2023, par des entreprises nationales, dans le cadre du contenu local, dans la perspective de l’exploitation des hydrocarbures au Sénégal, a révélé ce jeudi 9 novembre à Dakar, le secrétaire technique du Comité national de suivi du contenu local, Mor Ndiaye Mbaye.

Le Sénégal, rappelle-t-on, a adopté en 2019, une loi relative au contenu local dans le secteur des hydrocarbures, qui liste « les objectifs, les modalités et les mécanismes de la mise en œuvre du contenu local, dans le secteur des hydrocarbures ». Toutefois, l’on déplore le fait que les entreprises locales soient toujours confrontées à des obstacles relatifs notamment aux compétences, aux financements, à la réglementation.

Mor Ndiaye Mbaye intervenait à l’ouverture de la deuxième édition des Journées du contenu local, un évènement  organisé en présence de représentants de la Côte d’Ivoire, du Bénin et du Nigeria.

Selon lui, les préalables mis en place dans le cadre du contenu local ont permis la création de plus de 1.000 emplois et des heures de formation et de capacitation.

S’y ajoute le partage et l’appropriation du cadre légal par les principaux acteurs et la mise en place du guichet unique pour l’accompagnement des entreprises. Au nombre des préalables, il cite aussi la mise en place du secrétariat technique et de ses outils, l’observatoire du contenu local et le Fonds d’appui pour le développement du contenu local.

Axées sur le thème : ‘’Mise en œuvre de la politique de contenu local dans le secteur des hydrocarbures : bilan, contraintes et perspectives ’Les Journées du contenu local sont organisées annuellement pour ‘’faire le point sur l’avancement de la mise en œuvre de la politique du contenu local, identifier les contraintes et opportunités et recueillir les attentes des acteurs’’.

Elles ont aussi pour objectifs de «renforcer le dialogue et la concertation entre les parties prenantes, à partager les bonnes pratiques et les expériences, et à promouvoir le développement durable et inclusif du secteur des hydrocarbures ».

« Le contenu local est un levier stratégique pour le développement économique et social du Sénégal », a dit le ministre du Pétrole et des Énergies, Antoine Diome, soulignant qu’il permet « de créer des emplois, de renforcer les capacités des acteurs, de limiter les importations de biens et de services ».

A cet effet, il a invité les entreprises locales du secteur des hydrocarbures à « travailler ensemble, dans un esprit de partenariat, de confiance et de complémentarité ».

Les ressources en gaz du Sénégal sont estimées à 1120 milliards m3 pour 4 gisements dont l’un (Grand tortue Ameyim avec une capacité de 560 milliards m 3) en cogestion avec la Mauritanie. Pour le pétrole elles sont de 1030 millions de barils sur 4 gisements en cours d’exploitation. Le pays table sur des recettes de 700 milliards de francs CFA par an avec l’exploitation des ressources en pétrole et gaz. L’EconomisteSenegal

 

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,913SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles