25.1 C
Dakar
vendredi, juin 14, 2024

« La Baie des Rois », un projet innovant et bas-carbone au Gabon

(Avec L’Economiste Bénin)

Source de grandes opportunités, l’urbanisation africaine répondant aux impératifs de l’accroissement des populations et défis climatiques est un challenge que s’investit à relever le gouvernement gabonais. Lors d’un échange presse fin mars 2023, Emmanuel Edane, Directeur général de la Façade maritime du champ triomphal (FMCT), filiale du Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS) et société d’aménagement, a décliné les grandes lignes du projet « La Baie des Rois » qui est une infrastructure durable et écologique.

En plus de ses célèbres parcs forestiers et animaliers, le Gabon s’ingénie à se doter d’une ville durable, attractive, et écotouristique avec « La Baie des rois », un projet immobilier qui prévoit la construction à Libreville d’un éco-quartier d’affaires, de logements, d’établissements de loisirs, de commerces divers et d’espaces verts, etc. S’étendant sur une superficie de 40 hectares dont 32 gagnés sur la mer, ledit projet a actuellement en en construction, trois bâtiments dans sa zone Nord dont deux ont une certification Excellence in Design for Greater Efficiency (EDGE), afin de réduire l’empreinte environnementale dans la consommation d’énergie directe, la consommation d’eau et l’usage des matériaux de construction tels que le bois. Aussi en chantier, des travaux maritimes pour la réalisation des plateformes gagnées sur la mer, sur la zone du Port môle et de l’ancienne foire, ainsi qu’une station d’épuration des eaux usées (STEP) qui permettra de traiter et recycler les eaux usées en éliminant les polluants avant leur rejet dans la nature. Et pour le développement dudit projet, la FMCT a levé en 2021 sur le marché financier la somme de 20 milliards de FCFA. Ces levées de fonds verts avaient été arrangées par Africa Bright Securities (ABS) pour la FMCT qui est chargé de la construction de deux bâtiments éco-responsables à la Baie des Rois. Situé au centre de Libreville, ce projet, selon le Directeur général de la Façade maritime du champ triomphal (FMCT), Emmanuel Edane, est un projet qui vise à attirer plus d’investisseurs au Gabon et développer l’économie du tourisme. « Ce projet, explique-t-il, représente quelque chose d’assez fort, de durable. Il représente quelque chose de positif en matière de carbone. L’objectif n’est pas de faire un projet immobilier, mais un projet de ville. Dans un projet de ville durable vous abordez toutes les thématiques du pays : l’aspect historique, moderne, opportunité économique, une nouvelle vision de la ville en Afrique qui est centrée autour de la nature. Avoir en tout cas une ville qui répond aux enjeux climatiques ».

 « La Baie des Rois », focus sur les ODD

Dans un souci d’amélioration de la mise à disposition et de la qualité des infrastructures afin d’accompagner la croissance démographique au Gabon, l’idée derrière le projet de la Baie des Rois est de créer un modèle de ville durable africaine, résiliente et inclusive. En alignement sur la portée multidimensionnelle de l’Agenda 2030 des Nations Unies et des Objectifs de Développement Durable (ODD), la FMCT, à travers ce nouveau quartier, souhaite répondre aux besoins de tous sans compromettre le bien-être des générations futures. Ainsi, en s’engageant en faveur des ODD, la Baie des Rois vise à associer fiabilité économique, faible impact environnemental et responsabilité sociétal de par son aménagement et son fonctionnement. A ce jour, le projet recense 12 sur les dix-sept (17) ODD répartis sur des domaines ciblés tels que les villes et communautés rurales, l’éducation de qualité ou encore la santé et le bien-être. La Baie des Rois souhaite réorganiser la ville de manière plus écologique et durable. Elle est conçue comme un pôle à multi-usage avec des espaces commerciaux, des espaces d’hébergements et des équipements ludiques. La Baie des Rois, c’est : un quartier en évolution depuis cinq (5) siècles ; des axes de compositions du quartier optimisant la situation exceptionnelle du site et le microclimat exceptionnel de l’Estuaire ; un épannelage des constructions imposé. Un quartier desservi par les transports en commun et orienté aux usages piétons et vélos avec un accès voiture pour la desserte.

Architecture Bioclimatique

La Baie des Rois intègre au cœur de sa stratégie l’optimisation de l’utilisation de matériaux locaux tel que le bois et la promotion d’un développement ancré dans la gestion durable de la forêt créant ainsi un circuit court. En encourageant la construction de bâtiments à faible émission de carbone par une incitation forte à l’utilisation du bois local dans toutes les constructions (de 10 % à 30 % minimum), elle contribue à la revitalisation de l’économie locale. Au vue des enjeux climatiques, la question de la valorisation de matériaux respectueux de l’environnement est cruciale pour le développement des infrastructures du site. L’ensemble des constructions immobilières de la Baie des Rois intègrera des matériaux locaux et biosourcés pour limiter l’impact carbone produit par le secteur du bâtiment et le prélèvement continu de matières premières d’origine fossile. Le projet fait l’objet de labels éco-responsables tels que la certification écologique Excellence in Design for Greater Efficiency (EDGE), développée par la Société financière Internationale (SFI), avec pour objectif de réduire son empreinte environnementale des bâtiments.

Une source d’énergie renouvelable

Afin de réduire la consommation d’électricité sur la Baie des Rois, la FMCT entrevoit d’utiliser une énergie propre, respectueuse de l’environnement : Thalassothermie ou Géothermie sont actuellement à l’étude. Inclus dans une démarche de rénovation urbaine, ce procédé innovant pourrait faire appel aux énergies marines renouvelables pour alimenter certains bâtiments du site en chaud et en froid à l’aide d’échangeurs thermiques situés en sous-sol de l’éco-quartier.

Des solutions pour une eau plus propre sur la Baie des Rois.

Pour une gestion optimale des eaux usées et des eaux pluviales sur la Baie des Rois, le projet prévoit : la Construction d’une station d’épuration des eaux usées (STEP) pour assurer la qualité de l’eau de baignade pour les plages, ainsi que de la qualité de l’eau rejetée dans la mer ; Assainissement des eaux pluviales pour limiter les rejets de polluant en milieu naturels (chaque exutoire drainant des voiries sera équipé d’un regard avec fosse de décantation avec cloison siphoïde) ; Aménagement prévu pour différents type de réservoirs d’eaux potables (un réservoir collectif pour les espaces publics, un réservoir incendie et un réservoir privatif pour le stockage d’eau destiné à la consommation).

Des solutions de mobilité durable en études

Pour répondre aux enjeux de mobilité du long du front mer de Libreville, la FMCT a l’ambition de mettre en place un pôle bus ainsi qu’un parking SILO qui seront en intermodalité avec la gare maritime du Port-Môle. Le pôle bus de la Baie des Rois constituera un lieu d’échange majeur où les différents réseaux de transports seront interconnectés. Plusieurs réflexions sont en cours sur les transports alternatifs à la voiture individuelle. La mise en œuvre d’une « ville quart d’heure » orienté vers l’usage des piétons et des vélos, afin de favoriser la qualité de l’air et l’activité physique et les commerces situés dans tous les bâtiments permettront l’accès aux services essentiels dans un délai de quinze minutes à pied ou à vélo. Cette harmonisation participera à la transformation de la ville pour un meilleur cadre de vie des populations.

En somme, la Baie des Rois est un cas pratique d’un projet africain s’inscrivant dans la stratégie nationale gabonaise dont le fil conducteur vise à booster l’investissement durable et à impacter positivement les générations futures. L’Economiste Sénégal

 

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,913SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles